Jazz Station

Centre Vivant du Jazz à Bruxelles

  • thumbnail

    PHILIPPE DEBONGNIE - Exposition

    Du 13 janvier au 25 février 2017
    Entrée libre
    Du mercredi au samedi de 11h à 19h et les soirs de concerts

  • thumbnail

    Petros Klampanis Trio à Bruxelles !

    Samedi 18 mars à 18h00

  • thumbnail

    Cours d’Histoire du Jazz

    6€ le cours / 30€ les 6 cours / 80€ les 17 (saison complète)
    Comme la saison passée, nous aborderons le Jazz par le biais de 17 portraits de musiciens qui ont « fait » le jazz, des musiciens que nous découvrirons (ou redécouvrirons) sur l’ensemble de (...)

edito

Février 2017

Fusion,

Comment catégoriser une musique mouvante, tentaculaire, labyrinthique ? Il est toujours compliqué de donner un nom à la musique que l’on joue, comme à celle que l’on programme. Jazz, Jazz-rock, pop-jazz, chanson jazzy, électro-jazz, … mais encore ? Toujours compliqué aussi d’expliquer clairement ce à quoi les spectateurs vont assister. Car qu’est-ce que le jazz aujourd’hui ? Vaste question. Chimérique, sans doute. Aussi, nous nous refusons à donner une étiquette aux concerts de la Jazz Station. Ce sont des concerts de jazz, des jazz.

Une musique vivante, élastique. Son temps, ses espaces, sa matière et ses catégories bouillonnent, se dissolvent. Nous voyons de jeunes musiciens jouer du old school, et de plus aguerris jouer une musique des plus modernes. Alors oui, le jazz est fusion. Fusion d’un art dans sa créativité la plus duale, dans l’union des différences de chacun, et dans la porosité de ses libertés. C’est le creuset d’un langage qui croît comme un arbre.

C’est ce que vous verrez ce mois-ci. Un jazz rougi au métal. Métal, d’ailleurs, au sens singulier du terme : M&T@L, c’est le projet du bassiste Laurent David (Ibrahim Maalouf, Guillaume Perret, etc…). Pour ce nouvel opus (rajoutez « IK ») vous aurez un concert autour du légendaire rockband Metallica. Osez, vous ne serez pas déçus ! Peer Baierlein proposera du Miles Davis électrisé. Yves Teicher et Fabian Fiorini se joueront de variations gipsy, contemporaines, jazzistiques dans un duo étincelant. Fusions de générations, de styles, d’époques. Des musiciens qui viendront déposer au creux de vos oreilles toute la richesse de leur art, de leur vie, de leur être.

Le mois le plus court de l’année, février, mais d’une densité rare : du magma, on vous dit ! Un bain osmotique. Georges Braque disait qu’avec l’âge, l’art et l’existence, l’art et la vie se fondent, fusionnent, on ne peut plus les dissocier. Les 46 artistes programmés sur le mois vous en parleront mieux que nous.

Fusion du jazz, plaisir de jouer.

à l’écoute en ce moment